Je suis un champ de bataille

د.ج600.00

Jean El Mouhoub Amrouche, né le 7 février 1906 à Ighil Ali (Bejaïa) et mort le 16 avril 1962 à Paris, est un poète, journaliste littéraire et homme politique algéro-français. Plus de cinquante ans après sa mort, ses écrits restent d’une brûlante actualité et d’une grande fécondité intellectuelle.

Au delà des identités spécifiques aux Algériens et aux Français qui se sont opposés dans l’ignorance totale de ce que les uns sont ou peuvent être pour les autres, c’est une mise en scène de l’un des épisodes les plus désolants de l’histoire de l’humanité qui s’est déroulé en Algérie : une guerre contre l’homme. À travers les conférences inédites que Réjane et Pierre le Baut ont réunies dans ce livre et qui ont été animées en France, en Italie, au Maroc ou en Tunisie avant et durant la révolution algérienne, Jean Amrouche retrace les itinéraires du colonisateur et du colonisé en mettant la lumière sur les zones de rencontre et les zones de confrontation. Démontrant comment le colonialisme est d’abord la négation des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité qui fondent la France, il rappelle que c’est au nom de ces mêmes valeurs que les Algériens se sont soulevés pour conquérir leur indépendance et recouvrer leur souveraineté. À travers des mots nus et bouleversants, Jean Amrouche s’emploie dans ce livre, avec une légendaire sincérité, à disqualifier le colonialisme une fois pour toute et à réhabiliter les colonisés dans leur entière humanité.

 

Auteur

Date de parution

Editeur

ISBN

Nb. de pages

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Je suis un champ de bataille”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *